Conversation Avec l'Editeur

J’ai intégré le groupe à une époque très intéressante, au moment où Thabo Mbeki a relancé le mouvement de la Renaissance africaine. C’est également à cette période que le continent a connu un essor fulgurant.

IC Publications a été fondé par mon père, Afif Ben Yedder, et nous avons été élevés entourés de livres, de magazines et de journaux, même si nos parents n’ont jamais fait pression sur nous pour que l’on intègre le groupe.

Mon parcours

J’ai grandi dans un univers multiculturel. Je partage à la fois des valeurs africaines et occidentales. Chez nous, nous étions continuellement exposés à la culture africaine. Nous parlions l’arabe, le français et l’anglais et nous passions toutes nos vacances en Tunisie en famille. Nous avons commencé par être scolarisés dans une école française et, vivant à Londres, nous étions inévitablement immergés dans la société britannique qui, dans les années 80, était beaucoup moins internationale qu’aujourd’hui. J’avais donc deux perspectives : celle d’un « marché émergent » (du tiers monde, comme l’on disait alors) et celle d’une nation développée. Je pense que cette exposition à des cultures différentes dès le plus jeune âge et mes racines africaines m’ont permis d’avoir différentes approches, de remettre en question les idées préconçues et de dépasser certains stéréotypes que l’on retrouve toujours dans la presse occidentale sur l’actualité africaine, malgré les bonnes intentions et la sincérité des journalistes.

En même temps, j’ai profité des meilleurs aspects de la culture britannique : la liberté de la presse, les débats ouverts et la concurrence avec les meilleurs. Très jeunes, on nous a appris à nous montrer exigeants envers nous-mêmes et envers les autres. Ce sont des aspirations que je retrouve chez les Africains aujourd’hui – cette génération de jeunes Africains très ambitieux, brillants, talentueux et impatients (parfois justement en colère).

Rejoindre IC Publications après avoir acquis ailleurs une expérience professionnelle était une progression naturelle. Notre groupe de presse a suivi le même destin que l’Afrique et le monde arabe au cours des cinquante passionnantes dernières années.  Lors de mes fréquents voyages, je rencontre des gens de tous horizons qui me rappellent le rôle important que jouent nos magazines en Afrique. Sur le continent, on trouve peu d’informations ou bien des informations biaisées par des préjugés. Chez IC Publications, nous comprenons le paysage médiatique africain. Nous estimons que pour servir les intérêts du  continent, nous devons offrir des analyses et des points de vue d’excellente qualité. Pour cette raison, nous ne relâchons jamais nos efforts pour mieux informer. Le pouvoir de la communication ne peut être sous-estimé. Nous savons qu’aujourd’hui encore la perception que le monde se fait de l’Afrique est encore mauvaise, erronée et injustifiée.

Notre groupe est passionné par l’Afrique et nous voulons aborder le continent dans sa diversité avec professionnalisme et rendre justice  à notre Histoire et à notre Culture. Nous voulons toujours faire  mieux et être les meilleurs dans notre domaine. Nous montrons que l’Afrique – et les Africains – peuvent rivaliser avec les meilleurs du monde.

Le groupe

Il y a quelques années, la principale activité du groupe se limitait à  la publication de trois magazines mensuels. Aujourd’hui, nous publions huit magazines, organisons des  événements internationaux prestigieux et offrons des services de conseil, de communication et d’édition.

Le rôle de nos magazines a évolué au fil des années. Avec la couverture de l’actualité, ils proposent aujourd’hui des analyses et ouvrent des débats. La multiplication des médias sur de nombreuses plates-formes suffoquent l’information. Notre tâche consiste à déchiffrer ces informations et à en trouver le sens.

L’objectif du groupe est d’être la voix la plus respectée sur l’actualité politique et économique de l’Afrique et de contribuer au développement du continent. Nous voulons également fournir des informations économiques et financières ainsi que des analyses politiques pour aider à la prise de décision et susciter des changements positifs sur le continent. Pour cela, nous devons remettre en cause le statu quo.

Nous avons lancé en 2007 IC Events dans le but d’utiliser nos vastes réseaux  afin de permettre ainsi aux dirigeants de se rencontrer pour discuter, échanger des idées, trouver des solutions aux défis actuels et exploiter les opportunités qui se présentent.

Notre rôle consiste à attirer les esprits les plus brillants pour apporter les expertises, analyses et connaissances que nos clients recherchent. Nous sommes convaincus qu’il nous faut pour cela les meilleurs journalistes pour comprendre les événements et participer aux débats de manière constructive et contribuer à forger l’avenir de l’Afrique.

Comme le groupe a une dimension véritablement panafricaine, notre tâche est immense !

Omar Ben Yedder

Éditeur du groupe